Français  English 
Un mot sur les poupées destinées aux enfants – Les Mimis
 Français  English 
sois-toi-be-yourself

Un mot sur les poupées destinées aux enfants

25051110

Tags Articles
Cela peu sembler anodin mais lorsqu’une petite fille s’amuse à passer  et repasser la brosse sur la chevelure lisse de sa poupée, ce geste symbolise qu’il est d’une part, normal et, d’autre part, plus agréable de faire glisser le peigne  sur des cheveux soyeux que sur du bouclé ou crépu. En 1940, Kenneth Bancroft Clark et sa femme Mamie Phipps Clark tous deux psychologues de formation ont tenté de mesurer les effets psychologiques de la ségrégation raciale sur les enfants afro-américains. Ils ont d’ailleurs développé le concept la conscience de soi raciale. Le Dr Clark a demandé à 300 enfants afro-américains âgés entre six et neuf ans, de choisir entre une poupée noire et une poupée blanche. Les poupées étaient toutes deux identiques. Seule la couleur de leur peau les différenciait.  Les enfants devaient répondre à une série de questions en sélectionnant la poupée de leur choix. Quelle poupée semble gentille? Laquelle est la plus belle, la poupée qui aspire confiance…  Les résultats ont révélé que les enfants préféraient majoritairement la poupée blanche et attribuaient des caractéristiques négatives à la poupée noire. Nous pouvons remettre ce test dans le contexte de ségrégation raciale de l’époque qui consistait à séparer les noirs et les blancs dans les lieux publics. 60 ans plus tard,  avec l’ouverture des frontières, l’abolition de la ségrégation raciale, l’ouverture sur le monde on serait porté à croire que les choses ont bien changé et évoluées. À ma grande surprise, en 2006, une jeune étudiante de 17 ans, Kiri Davis originaire de Harlem a repris en partie le test du Dr Clark. Elle a présenté deux poupées identiques une noire et une  blanche à 21 enfants afro-américains âgés entre 4 et 5 ans. Et les résultats n’ont guère changé. La moitié d’entre eux préféraient la poupée blanche plutôt qu’a la noire.[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=ybDa0gSuAcg] Un autre test a été mené auprès des enfants mais cette fois-ci avec  trois barbies identiques identifiées comment étant latino américaine, blanche et noirs. Seul un enfant avait déterminé que la barbie noire était la plus belle. D’autres tests ont été réalisés dans le même sens avec les mêmes questions posées. Tous ces tests mettent en relief, l’influence qu’a l’environnement, les perceptions sur l’estime de soi. Le rôle joué par les parents dans l’éducation des enfants y donc est cruciale.  L’estime de soi se bâtit petit à petit. Pourquoi ne pas offrir à votre enfant une poupée qui lui ressemble.

Older Post Newer Post


Leave a Comment

Please note, comments must be approved before they are published