Français  English 
Être cohérente – Les Mimis
 Français  English 
sois-toi-be-yourself

Être cohérente

25051110

Tags Articles

Être cohérente

Il y a quelques jours, mon copain m’annonça que lors de son samedi Papa/fille, il offrirait une séance coiffure à la petite. Mimi allait donc vivre sa première expérience au salon de coiffure. Pour faire une histoire courte, Maria (nom fictif pour garder son anonymat) était ma coiffeuse attitrée avant que je prenne conscience des ravages du défrisant. Elle est, bien entendu, une adepte du lissage. Ma seule mise en garde que j’ai donnée à papa était : aucun produit chimique dans les cheveux de Mimi. Je redoutais aussi les commentaires du genre : « Elle a de gros cheveux, lorsqu’elle sera grande on fera ci, on fera cela, etc. ». Afin de me mettre dans le coup, Papa m’a fait parvenir les Mimi 1  par texto. Dans mon empressement, j’ai publié le résultat final sur Facebook. Les commentaires ont fusé : « Wow », « Mignonne », etc. J’ai tout de même eu un sentiment d’angoisse et de questionnement sans oublier le commentaire de ma cousine sur FB : « Jou, dis-moi que tout IMG_1196ça est naturel ». Bref, j’aurai dû publier « Séance coiffure brushing temporaire ».

Voilà ce qui trottait dans ma tête.

Je mets beaucoup d’énergie à convaincre mes filles que le crépu est magnifique et à tout mettre en œuvre pour qu’elles s’approprient leur chevelure. J’ai eu peur que la visite chez la coiffeuse dévie ma fille de la trajectoire d’estime de soi. Je me suis rassurée en me disant que l’essentiel était « l’expérience de se faire laver les cheveux dans un vrai salon de coiffure ». Dès sa sortie de chez la coiffeuse, nous nous sommes réunis au parc. Mimi a tellement couru en pleine canicule que j’ai vu sa chevelure remonter tranquillement. Son brushing n’aura duré que 4 heures (et c’est Papa qui a payé…)

L’avantage des cheveux naturels? Une panoplie de coiffures s’offrent photoà nous, avec et sans brushing!


Older Post Newer Post


Leave a Comment

Please note, comments must be approved before they are published