Français  English 
Me revoilà - Faire aimer la texture afro à mes filles – Les Mimis
 Français  English 
sois-toi-be-yourself

Me revoilà - Faire aimer la texture afro à mes filles

25051110

Tags Articles
Salut gang, J’ai décidé de reprendre les bonnes habitudes de ce blogue. Entre ma recherche et la rédaction de ma thèse, mon travail à temps plein et mon rôle de maman, je me suis donnée un moment pour remettre de l’ordre dans mon horaire chargé. Comme vous le savez, j’ai deux fillettes âgées de 7 ans et de presque 4 ans. Mon véritable défi : qu’elles arrivent à aimer leurs cheveux crépus. Je me souviens, à leur âge, il m’était défendu de toucher à mes propres cheveux. Je passais un temps interminable à me faire coiffer et à me faire décoiffer. L’été, une dame me tressait les cheveux pendant quatre heures. J’avais mal pendant trois jours. Pendant deux mois, je croyais ressembler à mes petites copines italiennes et à la fin de l‘été, je passais un autre quatre heures à tout détresser. Je ne voyais pas mes cheveux, car je n’y avais pas accès. Je me souviens juste de l’odeur de pommade que je détestais. Un jour, j’ai demandé à ma fille de 7 ans comment elle trouvait ses cheveux. Réponse : Je les aime. Le hic, son regard était fuyant, donc elle mentait. J’ai donc insisté. Réponse no 2 : Tu vas être fâchée. Elle éclate en sanglots en criant, « Je ne les aime paaaaaaas ». Je me suis donc mise en tête de faire aimer la texture afro à mes filles. Ma démarche : 1- me débarrasser des poupées et autres Barbies qui ressemblent de très loin à mes filles. Attention, de ne pas tomber dans l’extrême, c’est-à-dire rejeter ses petites amies blondes ou non afros; 2- permettre à mes filles de jouer dans leur chevelure;images 3- montrer aux filles à se shampouiner elles-mêmes les cheveux et leur donner des accessoires amusants qui mettront en valeur leur frisottis; 4- inciter papa à leur dire qu’elles sont belles. La valorisation de soi passe par le regard de papa. (Père-fille de Didier Lauru, 2006); 5- bannir de notre vocabulaire les termes: bon cheveu, malléable, etc.; 6- leur montrer les bonnes pratiques : spray du matin avec une goutte d’huile pour sceller le tout, deux grosses nattes pour le soir…; 7- réduire le temps d’entretien en optant pour des coiffures simples; 8- acheter des livres pour enfants sur le sujet (je vous reviens avec des suggestions); 9- les emmener dans des salons de coiffure pro afrostyle (à Montréal, il y a la chez Nana et les girls ou InHairitance pour une petite séance détente ; 10- les traîner dans des événements pour cheveux afros. https://www.facebook.com/photo.php?fbid=501088403305492&set=pb.412138115533855.-2207520000.1373297801.&type=3&theater

Older Post Newer Post


Leave a Comment

Please note, comments must be approved before they are published